FORMAT -  Markus Zimmerman, Architekt
Backx

Gemeinde - und Schulhaus La Verrerie

Wettbewerb im offenen Verfahren, 2012
La Verrerie, FR
Zusammenarbeit mit David Andrey


implantation
le hameau de la verrerie forme un ensemble villageois dans lequel le nouveau bâtiment communal et polyvalent s’intègre par sa forme et ses matériaux. il s’implante un peu en retrait de la rue pour s’éloigner du flux de voitures, vers les prés au sud. au sol, la surface minérale de la rue se dilate vers la nouvelle construction en y aménageant une place d’accueil. l’entrée principale s’ouvre sur l’ouest, en rapport visuel avec l’école existante et le foyer s’articule autour de l’angle pour s’adresser autant à l’école qu’au village.

morphologie
le volume se caractérise par une grande toiture a l’échelle de celles rurales de la région. en trois versants, l’asymétrie s’oriente vers l’école existante et le centre du village, marquant l’entrée. le bâtiment s’inscrit dans la pente douce vers le sud et se développe sur deux étages; le rez supérieur hébèrge les espaces communautaires et en lien avec le village, soit la salle de spectacle / gymnastique et son foyer / accueil extrascolaire. la salle d’appui complète l’espace d’accueil pour offrir une plus grande flexibilité lors d’événements. la hauteur généreuse de la salle lui donne une dimension représentative, adéquate aux usages de salle de spectacle. une fente de lumière zénithale orientée au nord lui assure un éclairage approprié. Le rez inférieur, au niveau des prés, hébèrge l’école primaire avec les salles de classe et les abris pc contenant les vestiaires de la salle de gym.

matérialisation
la construction du nouveau bâtiment communal est traditionnelle ; un sous-sol partiellement excavé, des murs porteurs maçonnés, et une charpente bois en couverture.  sa matérialisation se compose de trois éléments d’inspiration locale , inscrivant et révélant son contexte :
les murs sont crépis a l’ancienne ; crépis minéral a la chaux avec une mise en œuvre relativement brute, sans peinture de finition. la teinte des graves locales ressort.  la toiture est couverte en plaques d’acier zingué, économiques et durables, dont les teintes dialoguent avec les gris du ciel. l’intérieur des murs est revêtu de bois de la famille des pinacées, mélèze ou pin, d’une teinte chaude tirant vers les rouges.