FORMAT -  Markus Zimmerman, Architekt
Backx

Zollgebäude Martigny

Wettbewerb im offenen Verfahren, 2012
Martigny, VS
Zusammenarbeit mit collectif z00


Concept / morphologie
Une intervention simple et radicale permet de clarifier la vision urbaine du lieux ainsi que d’optimiser la fonctionnalité requise par le programme. Le projet se décrit en l’implantation de deux objets qui s’articulent; un bâtiment et un couvert. Deux types pour embrasser les différentes fonctions, séparés les différents flux véhicules et délimiter un intérieur et un extérieur de la cour douanière.

Le bâtiment de la nouvelle douane est d’une morphologie simple et claire : une barre fine et haute. Ainsi le bâtiment a une interaction double avec le contexte industriel alentours:
Sa longeure crée à l’avant, au Sud, un front à la rue tandis qu’à l’arrière, au Nord, une cour douanière spatialement délimitée. Sa hauteur et finesse crée un profil de tour, rappelant les morphologies classiques des bâtiments de contrôle. Il offre ainsi une vue dégagée depuis le dernier niveau et agit d’autre part comme un signal fort se repèrant loin aux alentours.

Le couvert
Le couvert a deux faces. Ainsi il sépare le flux des voitures en périphérie du site, du côté ouest. Il abrite et organise les objets nécessaires aux garde-frontières et le flux des camions au cœur du site, du côté est. Il abrite la balance existante maintenue et le nouveau quai de déchargement.

Matérialité
La douane est en béton brut apparent. Il se positionne comme un monolithe fortment lié au sol, minéral également. Ce dernier est peint des indications nécessaires à la circulation de tous les flux véhicules et s’apparente aux tarmacs aéroportuaire. La douane s’habille d’une enveloppe en deux couches. Ces deux permettent un dialogue entre l’échelle du bâtiment et du site avec celle des locaux à l’intérieur et de leur nécessaire éclairage. D’autre part la variation des ouvertures dans ces deux couches ainsi que des types de surfaces maquillent le bâtiment comme un rocher d’ombres variant avec le soleil.

Aménagement / typologie
L’intérieur du bâtiment est organisé simplement en offrant les circulations et contrôles sécuritaires nécessaires au fonctionnement des programmes. Le rez-de-chaussée accueille l’entrée principale à l’est, traversante, qui mène les visiteurs directement au deuxième niveau où les guichets de la douane civile les accueillent. Le reste du rez-de-chaussée est occupé par les gardes-frontières. Une seconde entrée à l’ouest permet d’assurer certains liens sécurisés. Au premier, un étage fonctionnel développe les services des gardes-frontières ainsi que les espaces communs de formation, conférence etc. Le deuxième étage organise la douane civile, avec sa partie publique de guichets. A l’ouest la caféteria profite de la vue. Une distribution par coursives intérieures dissocie clairement les différents usagers du bâtiment en offrant des richesses spatiales et de vue au sein des diférents niveaux. La finesse du bâtiment assure un éclairage optimal des espaces de travail.